6

6 techniques d’assemblage

Il existe différentes façons de coudre des morceaux de tissu pour les assembler.

Je vous propose de voir ensemble ces différentes techniques d’assemblage : couture ouverte, couture fermée, couture anglaise, couture rabattue, surpiqûre et couture couchée surpiquée.


Remarque : sur les différentes photos ci-dessous, la ligne noire sur le tissu correspond à la ligne de couture.

1. La couture ouverte

Il s’agit de la couture la plus courante pour assembler 2 pièces de tissu.Cette technique est utilisée pour ne pas donner trop d’épaisseur au niveau de la couture.

Comment faire :

  • Surfiler ou surjeter chaque morceau de tissu séparément (facultatif) pour éviter que les tissus s’effilochent
  • Superposer les 2 morceaux de tissu bord à bord, endroit contre endroit (et les épingler pour qu’ils restent bien bord à bord)
  • Piquer sur la ligne de couture prévue en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)
  • Ouvrir les 2 parties de tissu et les étaler bien à plat, le côté envers vers le haut
  • Repasser la couture de façon à ce que le surplus de chaque morceau soit rabattu sur le morceau qui lui correspond. C’est ce qu’on appelle “ouvrir la couture au fer”

Résultat final :

2. La couture fermée

Il s’agit d’une couture ouverte sauf que les 2 surplus de couture sont rabattus du même côté.

Comment faire :

  • Superposer les 2 morceaux de tissu bord à bord, endroit contre endroit (et les épingler pour qu’ils restent bien bord à bord)
  • Piquer sur la ligne de couture prévue en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)
  •  Surjeter les 2 bords ensemble (facultatif) pour éviter que les tissus s’effilochent
  • Ouvrir les 2 parties de tissu et les étaler bien à plat, le côté envers vers le haut
  • Rabattre les bords ensemble du même côté et les repasser

Résultat final :

3. La couture anglaise

La couture anglaise permet d’avoir des bords qui ne nécessitent pas d’avoir des finitions supplémentaires.

Cette technique est utilisée pour coudre des tissus fins (par exemple la mousseline ou le crêpe).

Comment faire :

  • Superposer les 2 morceaux de tissu bord à bord, envers contre envers (et les épingler pour qu’ils restent bien bord à bord)
  • Piquer à 5 mm du bord, en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)
  • Recouper à 3 mm de la couture précédente
  • Repasser la couture comme pour la couture ouverte
  • Retourner le tissu de façon à ce qu’il soit endroit contre endroit en le pliant au niveau de la couture faite précédemment (épingler si nécessaire)
  • Piquer à 5 mm du pli, en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)
  • Ouvrir les 2 parties de tissu et les étaler bien à plat, le côté envers vers le haut
  • Rabattre le surplus d’un côté et le repasser au fer

Résultat final :

4. La couture rabattue

Il s’agit d’une couture solide et donnant un beau rendu aussi bien sur l’endroit que l’envers de l’ouvrage.

Cette technique est utilisée pour coudre les chemises, les vêtements de travail ou de sport et également le denim.

Comment faire :

  • Superposer les 2 morceaux de tissu bord à bord, endroit contre endroit (et les épingler pour qu’ils restent bien bord à bord)
  • Piquer sur la ligne de couture prévue (entre 1,5 et 2 mm du bord) en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)
  • Ouvrir les 2 parties de tissu et les étaler bien à plat, le côté envers vers le haut

  • Recouper une des 2 marges de couture à 5 mm de la couture faite précédemment

  • Rabattre les surplus de façon à ce que la plus grande marge de couture soit au dessus de la plus petite et les repasser
  • Plier le surplus de couture le plus grand de façon à ce qu’il enveloppe le plus petit (épingler pour faire tenir les surplus ainsi)

 

 

 

 

 

  • Surpiquer le long du pli
  • Repasser la couture ainsi faite
 Résultat final :

5. La surpiqûre

La surpiqûre est une couture qui se voit sur l’endroit de l’ouvrage. Elle peut être utilisée pour solidifier une couture ou juste à des fins décoratives.

En fonction du rendu que vous souhaitez, vous pouvez choisir un point plus ou moins large, et la couleur du fil qui peut être soit assortie soit contrastée par rapport au tissu.

Comment faire :

  • Superposer les 2 morceaux de tissu bord à bord, endroit contre endroit (et les épingler pour qu’ils restent bien bord à bord)
  • Piquer sur la ligne de couture prévue en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)
  • Surjeterles 2 bords ensemble (facultatif) pour éviter que les tissus s’effilochent
  • Ouvrir les 2 parties de tissu et les étaler bien à plat, le côté envers vers le haut

 

 

 

 

 

  • Rabattre les bords ensemble du même côté et les repasser
  • Piquer à quelques millimètres de la couture faite précédemment, en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)

 

Cela permet de renforcer la couture et de garder les surplus plaqués contre le tissu.

Cette technique est aussi appelée piqûre nervure lorsque la surpiqûre est situé à moins de 2 mm du la couture.

Il est possible de faire une double surpiqûre, en commençant par une piqûre nervure.

Résultat final :

 

 

 

 

6. La couture couchée surpiquée

Cette technique est également appelée couture plate repliée ou superposée.

Comment faire :

  • Plier le surplus de couture sur l’envers du premier morceau de tissu et le repasser pour bien marquer le pli
  • Placer le bord plié précédemment sur la ligne de couture sur l’endroit du deuxième morceau de tissu

 

 

 

 

  • Piquer le long du bord plié en faisant un point d’arrêt au début et à la fin de la couture (voir ici pour savoir comment faire un point d’arrêt)

Résultat final :

 

Si ces techniques d’assemblages vous ont été utiles, n’hésitez pas à les partager à votre entourage ! 🙂

Cliquer ici pour laisser un commentaire ci-dessous 6 commentaires