Qu'est-ce que l'entoilage ? - Bulles de créativité

Qu’est-ce que l’entoilage ?

Il vous est surement déjà arrivé d’entendre parler d’entoilage au détour d’un patron de couture ou encore dans des vidéos de couture, non ? Mais savez-vous à quoi cela correspond ? Et comment on l’utilise ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

L’entoilage, qu’est-ce que c’est ?

Si on va voir la définition de l’entoilage dans un dictionnaire, voici ce qu’on trouve :

Action d’entoiler (on est bien avancé avec ça, n’est-ce pas ? )

Toile dont on s’est servi pour entoiler.

Si je résume, l’entoilage correspond à plusieurs notions : l’action que l’on fait mais aussi la matière utilisée.

Bon, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que ces définitions ne sont pas top.

Alors j’ai continué de chercher, et j’en ai trouvé une autre que je trouve beaucoup plus parlante :

L’entoilage d’un vêtement désigne une couche de matière (généralement textile) fixée au tissu d’un vêtement afin d’en augmenter la rigidité. (source : Wikipédia)

Et en complément, voici la description que je vous propose :

L’entoilage, c’est le fait de rajouter une épaisseur d’une certaine matière (on verra plus en détail par la suite) pour solidifier, renforcer, rigidifier, donner de la tenue à une partie de l’ouvrage (col, manchettes, parementure, …).

On parle également de triplure, notamment dans les patrons de couture. La triplure correspond au tissu que l’on met entre la doublure et le tissu externe, pour renforcer le vêtement.

Et enfin, on entend aussi souvent le terme « viseline » ou plutôt « Vlieseline« . Vlieseline est une marque allemande d’entoilage très connue, c’est un peu la référence de l’entoilage.

Les types d’entoilage

Il existe deux types d’entoilage :

  • l’entoilage thermocollant : on va le fixer à l’ouvrage sous l’effet de la chaleur,
  • l’entoilage à coudre : on va simplement le coudre à l’ouvrage.

L’entoilage thermocollant

L’entoilage thermocollant est une toile qui possède une face enduite de colle. C’est grâce à cette face enduite de colle que l’on va pouvoir fixer l’entoilage au tissu sous l’effet de la chaleur, avec un fer à repasser.

Il existe plusieurs types d’entoilages thermocollants.

L’entoilage non-tissé

Il est fait de fibres compressées, il a un aspect feutré.

Le non tissé n’a pas de droit-fil, donc il n’a pas vraiment de sens qu’il faudrait respecter.

Il existe en plusieurs épaisseurs. Il donne un aspect carton plus ou moins fort en fonction de l’épaisseur choisie.

Il peut se décoller avec le temps et le nombre de lavages.

L’entoilage tissé

Il est fait de tissu. Il est plus mou que l’entoilage non-tissé, il n’a donc pas l’effet carton, il permet de garder la fluidité du tissu.

Il est également plus résistant que l’entoilage non-tissé.

C’est pour cela qu’il est conseillé pour les vêtements. Il est d’ailleurs utilisé dans l’industrie textile.

Par contre, comme il s’agit de tissu, il faut respecter et prendre en compte le droit-fil comme on le fait habituellement pour le tissu.

L’entoilage à coudre

Il y a certains tissus sur lesquels on ne peut pas passer le fer à repasser car ils ne supportent pas trop la chaleur (par exemple le coton enduit, le cuir, …).

Vous l’avez compris, dans ces cas-là, on ne pourra donc pas utiliser d’entoilage thermocollant.

Il existe alors l’entoilage à coudre.

L’entoilage à coudre est aussi conseillé pour les ouvrages qui subiront des lavages nombreux et/ou à des températures élevées.

Comment poser de l’entoilage thermocollant ?

Le matériel

Voici ce dont vous aurez besoin :

  • l’ouvrage sur lequel vous souhaitez poser l’entoilage
  • l’entoilage thermocollant
  • un fer à repasser

Remarque : lors de l’achat de votre entoilage thermocollant, veillez à bien vérifier que la température nécessaire indiquée sur l’entoilage est cohérente avec la température de repassage de votre tissu.

Conseils avant de commencer

Faire un essai

Comme souvent en couture, il vaut mieux faire un essai d’abord, avec un morceau de l’entoilage que vous aller utiliser sur une chute ou un échantillon du tissu que vous souhaitez entoiler.

Comme ça, vous pourrez vérifier le résultat, et vous pourrez aussi vous entraîner sur la procédure.

Normalement quand vous achetez l’entoilage thermocollant, vous avez, fournies avec, ou directement dessus les informations d’utilisation : température du fer à repasser et durée pendant laquelle appliquer le fer pour que « ça colle ».

Mais il arrive que ça ne fonctionne pas comme prévu, et qu’il faille adapter la durée par exemple.

Alors autant essuyer les plâtres sur un échantillon/une chute de tissu plutôt que directement sur l’ouvrage !

Vérifier la bonne température

J’ai déjà abordé ce point dans la partie matériel, mais comme c’est important, je le répète ici.

En plus de prendre en compte la température nécessaire pour l’entoilage, faites bien attention à prendre également en compte la température que peut supporter votre tissu ! N’allez pas au delà de ce que le tissu peut supporter.

Préparer le tissu

Afin de pouvoir fixer correctement l’entoilage au tissu, il faut s’assurer que le tissu ne soit pas froissé ni plié, donc passez un coup de fer à repasser pour avoir un beau tissu bien lisse.

Franchement en général, je ne suis pas très motivée lorsqu’il faut utiliser le fer à repasser ! Quand je suis partie à commencer la couture d’un ouvrage, je suis démotivée par la tache « repasser le tissu », il faut brancher le fer, attendre qu’il soit chaud, …

Mais là, de toute façon, on doit utiliser le fer à repasser pour le thermocollant, alors plus d’excuses !

Les étapes pour poser l’entoilage thermocollant

Placer l'entoilage contre le tissu : le côté collant de l'entoilage doit être placé contre l'envers du tissu

Placer l’entoilage contre le tissu de sorte que le côté collant de l’entoilage soit placé sur l’envers du tissu, le tout bien à plat, sans pli ni tissu froissé.

Poser le fer, sans le faire glisser, laisser le temps nécessaire, puis relever le fer.

Poser le fer (à la bonne température, voir dans les conseils avant de commencer) sur chaque partie à thermocoller, sans utiliser la vapeur.

Attention, il ne faut pas faire glisser le fer comme on le ferait lorsque l’on repasse un tissu.

Il faut appliquer le fer le temps nécessaire, puis relever le fer, puis le reposer à un autre endroit, et parcourir toute la surface à thermocoller, de cette façon.

Une fois que toute la surface a été parcourue de cette façon, il vaut mieux laisser refroidir l’ensemble sur une surface plane avant de le manipuler.

Puis vous pouvez vérifier qu’il n’y a pas de bulles qui se sont formées et que l’entoilage est correctement collé.

Astuces en cas de doute

Si vous avez un doute sur quel est le côté enduit de colle, tout d’abord faites un essai comme indiqué un peu plus haut dans les conseils.

Mais pour protéger la semelle de votre fer à repasser en cas d’erreur, vous pouvez mettre un autre tissu entre le thermocollant et le fer. Comme ça, si vous vous trompez de sens et que finalement le côté colle se trouve du côté du fer, c’est le tissu placé entre les deux qui prendra la colle au lieu de la semelle de votre fer.

Ce serait dommage de vous retrouver à devoir retirer de la colle de votre fer à repasser.


J’espère que cet article vous a aidé à mieux comprendre ce qu’est l’entoilage, à quoi il sert, comment faire et quelles précautions prendre. N’hésitez pas à partager vos expériences avec l’entoilage en commentaires.

Les commentaires sont clos