Le cutter rotatif ne fait pas partie des outils indispensables quand on commence en couture, mais il peut s’avérer très utile et pratique.

Voyons ensemble ce qu’il y a à savoir sur le cutter rotatif.

Cutter rotatif

Qu’est-ce que c’est ?

Le cutter rotatif est une lame circulaire, très coupante, fixée sur un manche.

Cutter rotatif

Avec un cutter rotatif, il est conseillé d’utiliser un tapis de découpe pour éviter d’abîmer votre plan de travail. Le tapis de découpe permet également de réduire l’usure de la lame.

Il est existe différentes tailles. A vous de voir ce qui est le plus pratique pour vous, aussi bien au niveau du rangement, qu’au niveau de la taille des pièces que vous allez découper dessus.

Si vous chercher un tapis de découpe, vous en trouverez peut-être certains où il est noté « auto-cicatrisant ». Ces tapis sont recouvert d’une matière qui permet de faire disparaître les traces de cutter.

Tapis de découpe

A quoi ça sert ?

Le cutter rotatif sert à découper le tissu, c’est donc une alternative aux ciseaux.

Il peut même s’avérer plus pratique et rapide qu’une paire de ciseaux pour découper du tissu surtout sur des lignes droites et/ou lorsque l’on veut découper plusieurs épaisseurs à la fois.

Il peut également s’utiliser pour découper des courbes, mais il faudra alors de la précision et une très grande attention pour ne pas dévier de la trajectoire prévue.

Afin de découper de belles lignes droites, il est conseillé d’utiliser une règle assez épaisse.

Pourquoi la règle doit-elle être épaisse ?

Car cela permettra au cutter de glisser contre le bord de la règle, tout en s’assurant que le cutter ne monte pas sur la règle (ce qui peut arriver si la règle est trop fine).

Comment s’en servir ?

  • Tout d’abord, protégez votre plan de travail, en y plaçant votre tapis de découpe bien à plat (ou toute autre protection si vous le souhaitez).
  • Ensuite, comme pour découper avec des ciseaux, mettez votre tissu bien à plat sur le tapis de découpe, en une ou plusieurs épaisseurs, selon vos besoins.
  • Mettez votre cutter en mode coupe (retirez le mode sécurisé, pour cela il doit y avoir une sorte de bouton sur lequel appuyer ou à faire coulisser pour retirer le cache qui recouvre la lame)
  • Placez le cutter sur le tissu au début de la découpe, la lame du cutter doit être dans le même sens que la ligne de coupe.
  • Faites avancer le cutter en appuyant dessus, le long de la ligne de coupe : vous allez voir que la lame tourne au fur et à mesure de votre avancée.
  • Arrêtez vous à la fin de la ligne de découpe.
  • Relevez le cutter rotatif.
  • Remettez votre cutter rotatif en mode sécurisé (un cache vient recouvrir la lame)

Si vous souhaitez couper une ligne droite en utilisant une règle :

  • Positionnez la règle de façon à ce que le bord de la règle soit sur la ligne de découpe.
  • Avec la main qui ne tient pas le cutter, appuyer bien sur la règle de façon à ce qu’elle ne bouge pas par la suite. Essayez d’appuyer sur plusieurs endroits de la règle (par exemple un endroit avec le pouce au niveau du début de la règle et un autre endroit avec les autres doigts plus loin sur la règle), car si vous n’appuyez que sur un seul endroit de la règle, elle risque de pivoter au passage du cutter.
  • Placez le cutter sur le tissu contre la règle sur le début de la ligne de coupe .
Placez le cutter sur le tissu contre la règle sur le début de la ligne de coupe .
  • Faites avancer le cutter le long de la règle en appuyant dessus.
Faites avancer le cutter le long de la règle en appuyant dessus.
  • Arrêtez vous à la fin de la ligne de découpe.
  • Relevez le cutter rotatif.
  • Remettez votre cutter rotatif en mode sécurisé (un cache vient recouvrir la lame).
Remettez votre cutter rotatif en mode sécurisé (un cache vient recouvrir la lame).

Dans quel sens couper ?

Vous vous demandez peut-être s’il y a un sens à privilégier ?

On part de juste devant soi et on fait avancer de cutter vers l’avant ? Ou au contraire on part de l’avant plus loin et on ramène le cutter vers soi ?

Personnellement, je préfère partir de juste devant moi, et d’éloigner le cutter rotatif vers l’avant, comme je le ferait en découpant le tissu avec des ciseaux.

Mes conseils

A manier avec beaucoup de précaution

La lame est trèèèèès tranchante, alors prenez des précautions pour utiliser le cutter.

Si on n’y prend pas garde, une coupure est très vite arrivée, et elle pourrait être très profonde !

Et surtout dès que vous avez fini de l’utiliser, pensez bien à le remettre en mode « sécurisé » avec le cache de la lame.

Entraînez vous

Comme pour les techniques de couture, je vous conseille de vous entraîner sur des chutes de tissu avant de vous lancer « en vrai » dans le découpage de vos pièces. Cela pourra vous éviter les mauvaises surprises de maniement du cutter rotatif. Car oui, au début, vous aurez peut-être des ratés…

Force d’appui sur le cutter

La force avec vous devez appuyer sur le cutter dépend de l’épaisseur du tissu.

En effet, vous n’allez pas appuyer avec la même force pour un tissu fin et pour un tissu épais. Le tissu épais nécessitera un peu plus de force.

Comme pour les ciseaux

J’avoue qu’un cutter rotatif est vraiment très utile, pas que dans le domaine de la couture ! Ça coupe aussi très bien le papier, le carton, … (Oui, j’avoue, j’ai essayé, et j’ai même abîmé ma lame 😕)

Mais si vous voulez que vos lames durent plus longtemps, faites comme pour vos ciseaux pour le tissu, réservez l’usage de votre cutter à la coupe de tissu !

Ou alors réservez une lame pour couper le tissu, et prévoyez une autre lame pour les découpes d’autres matières, et changez de lame en fonction de l’utilisation.

Prévoir des lames de rechange

Les lames vont s’user au fur et à mesure que vous allez utiliser votre cutter. Alors prévoyez d’acheter quelques lames de rechanges pour en avoir au moins une d’avance. Et si vous remarquez que votre cutter rotatif coupe moins bien qu’avant, changez la lame (toujours avec beaucoup de précautions !!!)


Voilà, vous en savez maintenant plus sur le cutter rotatif.

N’hésitez pas à partager cet article aux personnes que ça pourrait intéresser.