Lexique de couture ⋆ Bulles de créativité

Lexique de couture

Dans les patrons et les livres de couture, les termes employés nous paraissent un peu compliqués au premier abord, et nous pouvons vite nous sentir perdu dans ce vocabulaire qui ressemble à une langue étrangère !

Je vous propose donc de voir ensemble les explications de ces termes.

  • Appliqué : pièce de tissu cousue sur un autre tissu à des fins décoratives.
  • Bâtir : assembler de façon temporaire 2 pièces de tissu par une couture manuelle (mais cela peut aussi se faire à la machine avec un point long) afin de préparer la couture à la machine. Il est conseillé de choisir un fil de couleur différente et contrastée par rapport au tissu et par rapport au fil qui servira à faire la couture définitive.
  • Biais : bande coupée dans l’oblique du tissu. Le biais est en général utilisé pour faire par exemple les encolures, les parementures, …
  • Boutonnière : ouverture d’un vêtement par laquelle on fait passer un bouton.
  • Encolure : partie d’un vêtement qui entoure le cou.
  • Fil de chaîne : fil dans le sens de la longueur du tissu. Le fil de chaîne est parallèle aux lisières. (voir sur le schéma)
  • Fil de trame : fil dans le sens de la largeur du tissu, d’une lisière à l’autre. Le fil de trame est perpendiculaire aux lisières. (voir sur le schéma)
  • Laize : largeur du tissu. (voir sur le schéma)
  • Lisière : bord du tissu dans le sens de la longueur. La lisière a souvent un aspect un peu différent du reste du tissu. (voir sur le schéma)
  • Marge de couture : pour chaque ouvrage que l’on réalise, il faut ajouter une marge de plus ou moins 1 cm (regarder ce qui est conseillé dans le patron de couture) par rapport à la ligne où aura lieu la couture. La marge de couture est aussi appelée “valeur de couture” ou “surplus de couture”.
  • Ourlet : finition par exemple pour les bas de pantalon ou les manches. Cela consiste à replier le tissu sur lui-même vers l’intérieur et le coudre ainsi pour faire une finition.
  • Parementure : pièce de tissu utilisée pour renforcer une partie de l’ouvrage ou pour faire une finition sur un ou des bords de l’ouvrage.
  • Piquer : coudre à la machine.
  • Repriser : raccommoder, recoudre une étoffe ou un vêtement déchiré ou troué.
  • Surfiler : coudre le bord du tissu en point zigzag (à la machine) ou en point de surfil (à la main) pour éviter qu’il ne s’effiloche. Pour faire la finition du bord, il est également possible d’utiliser une surjeteuse, pour les personnes qui en ont une.
  • Surjeter : coudre 2 tissus bord à bord pour les assembler et en faire la finition. Cela permet que les bords des tissus ne s’effilochent pas.
  • Surjeteuse : machine qui permet de couper, piquer et surfiler (une épaisseur de tissu) ou surjeter (2 épaisseurs de tissu) en une seule opération. Elle permet donc d’assembler des épaisseurs de tissu et de finir proprement les bords en un seul coup.
  • Surpiquer : faire une couture sur l’endroit de l’ouvrage. Cela permet de renforcer certaines coutures ou tout simplement de faire une belle finition de l’ouvrage.
  • Surpiqûre : couture sur l’endroit de l’ouvrage. La surpiqûre est utilisée pour renforcer certaines coutures ou tout simplement pour faire une belle finition de l’ouvrage.
Cliquer ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 commentaires