A la découverte des tissus : tissage, tricot et feutrage ⋆ Bulles de créativité

A la découverte des tissus : tissage, tricot et feutrage

Dans l’article précédent, nous avons vu les différents type de fibres utilisées dans les étoffes.

Cette fois, nous allons découvrir les différentes techniques qui permettent d’obtenir des étoffes à partir des fils : le tissage, le tricot, le feutrage.

Pour chacune de ces techniques, nous verrons leur principe, les caractéristiques des étoffes obtenues et des exemples d’étoffes.

1. Le tissage

Le tissage est un procédé consistant à entrelacer des fils à angle droit pour former le tissu.

Les fils étant dans le sens de la longueur du tissu sont appelés fils de chaîne. Les fils étant dans le sens de la largeur du tissu sont appelés fils de trame.

Voici un petit schéma pour que ce soit plus clair :

La façon d’entrecroiser les fils s’appelle l’armure.

Voyons ensemble les trois principales armures.

A. L’armure toile

Armure toile

Il s’agit de l’armure la plus ancienne et la plus simple.

Voici le principe de l’armure toile :

Le fil de trame passe sur le fil de chaîne, de façon perpendiculaire, puis sous le fil de chaîne, et ainsi de suite.

Voici les caractéristiques des tissus de l’armure toile :

  • assez résistant / solide
  • l’endroit et l’envers ont le même aspect, difficile donc de les différencier
  • plutôt facile à coudre
  • tendance à se froisser facilement

Cette armure est utilisée pour de nombreux tissus.

Exemples de tissus en armure toile :

  • le vichy
  • le tweed
  • le taffetas de soie
  • la mousseline de soie
  • la toile de lin
  • la batiste
  • le crêpe
  • l’organdi
  • la popeline

B. L’armure sergé

Exemple de sergé par Jauncourt (Travail personnel) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html), CC-BY-SA-3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/) ou CC BY-SA 2.5-2.0-1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5-2.0-1.0)], via Wikimedia Commons

On reconnaît l’armure sergé parce qu’elle forme des petites lignes (ou côtes) obliques.

Voici le principe de l’armure sergé :

Le fil de trame passe sur 1 fil de chaîne, de façon perpendiculaire, puis sous 3 fils de chaînes, et ainsi de suite (sur 1 puis sous 3).

Voici les caractéristiques des tissus de l’armure sergé :

  • très résistant
  • se défroisse/repasse facilement
Exemples de tissus en armure sergé :
  • le denim
  • le sergé
  • le coutil
  • le tartan
  • la gabardine

C. L’armure satin

Exemple d’armure satin

On reconnait l’armure satin par l’aspect de sa surface qui est lisse, et aussi brillante sur l’endroit et mat sur l’envers.

Voici le principe de l’armure satin :

Le fil de trame  passe sous 1 fil de chaîne, de façon perpendiculaire, puis au dessus de plusieurs fils de chaîne (au moins 4), et ainsi de suite.

Voici les caractéristiques des tissus de l’armure satin :

  • lisse
  • souple
  • sujet aux accrocs
  • s’effiloche

Exemples de tissus en armure satin :

  • le satin duchesse
  • le satin Liberty
  • la satinette
  • la duvetine

2. Le tricot ou tricotage

Le tricot

Des boucles sont formées avec un fil, puis entrelacées entre elles pour former l’étoffe. Ces boucles sont appelées mailles.

Voyons ensemble les 2 types de tricot :

A. Le tricot à mailles cueillies

Dans ce type de tricot, les mailles sont formées à partir d’un seul fil.

Voici les caractéristiques des tissus en tricot à mailles cueillies :

  • facilement détricotable
  • extensible

Exemples de tissus en tricot à mailles cueillies :

  • le jersey
  • l’interlock
  • le côte 1×1
  • la côte anglaise

Exemples d’utilisation :

  • Sous-vêtements
  • Pulls
  • Chaussettes
  • T-shirts

B. Le tricot à mailles jetées

Dans ce type de tricot, les mailles sont formées simultanément.

Voici les caractéristiques des tissus en tricot à mailles jetées :

  • indémaillable (on ne peut pas défaire les mailles)

Exemples de tissus en tricot à mailles jetées :

  • la charmeuse
  • le jacquard

Exemples d’utilisation :

  • vêtements de sport
  • lingerie
  • maillots de bain

3. Le feutrage

Exemple de feutre

Le feutrage consiste à agglomérer et compacter des fibres textiles. On obtient alors ce que l’on appelle du feutre.

Voici les caractéristiques des étoffes en feutre :

  • n’a pas de sens (pas de droit-fil ni de trame)
  • isolant thermique
  • imperméable
  • ne s’effiloche pas

Exemples d’utilisation :

  • chapeau
  • manteaux
  • bottes
  • tapis

J’espère que toutes ces explications vous ont éclairés  sur les différentes façons d’obtenir une étoffe à partir de fibres.

N’hésitez pas à me faire vos retours en commentaire.

Et si vous avez trouvé cet article utile et intéressant, partagez le à votre entourage.

Cliquer ici pour laisser un commentaire ci-dessous 0 commentaires